Santa clara

Logo 50 modifie 2

Santa Clara

207.000 habitants

5 vidéos

 5 février 2016

Notre casa 1Notre casa donne sur une rue piétonne, elles sont appelées "Boulevard". comme dans notre précédent voyage, les rues sont toujours aussi propres...On est à 50m du Parque Leoncio Vidal ci-dessous


 

Le parque Parque Leoncio Vidal . A l'extreme droite on aperçois le kiosque à musique.


Place du theatre

Toutes les rencontres, tous les rendez-vous se font sur cette place... Depuis peu, lieu "internet" , mais faible débit...


Des lyceennes

Trop occupées...

 


Cubain qui parle francais avec l accent du quebec

Dans une librairie, on rencontre un cubain (ci-dessus) qui  parle très bien français avec un accent québécois. Il nous montre tous les auteurs français traduits : Balzac, Victor Hugo, Camus, Sartre. Puis, on se quitte après avoir échangé nos adresses. Un quart d'heure plus tard, on le retrouve sur la place. Il nous raconte avoir été distrait en notre présence à la librairie et qu'il en avait oublié de payer son livre. Personne ne l'avait arrêté à la sortie, alors, il est retourné  auprès des vendeuses pour s'excuser et payer !


La pianiste classiqueEn entrant dans  le "Teatro la caridad", j'ai reconnu une valse de Chopin...


Samedi 6 février

A la Casa de la Culture

Offert aaux mamy s 1A la Casa de la Culture, chaque semaine des concerts sont offerts aux personnes âgées. Pour nous, apparemment les seuls touristes, c'était 1 CUC chacun :(0,90 euro !)


Pénia de Las muchachas de Santa Clara

Glenda : Ces morceaux sont arrangé par Elisa y Razones. La chanteuse principale (qui fait les prégons.) Plus tard, grâce à Daniel guide du musée historique de Baracoa, on en saura plus sur le statut des musiciens à Cuba. Voir la page Baracoa.

Quel charme ce boléro...qui se transforme en cha cha ! Les cubains aiment danser...


Dimanche 7 février

Parque Leoncio Vidal

Samedi, février, on attendait la Pénia municipale de Santa Clara qui devait jouer sous le kiosque à musique. Le matin, une petite averse a sans doute dissuadé les employés municipaux d'installer les chaises...Par contre vers 17h, sous les arcades, on a apprécié un groupe de vétérants : Los Fakir's.:Tous professionnels et fonctionnaires de l'état, ils jouent parait-il, au même endroit, en attirant leurs fidèles danseurs et cela depuis leur début, il y a 50 ans! Voir les explications de Daniel Salomon Pajan sur le statut des musiciens dans la page Baracoa.


Los Fakir's

Les fakirs 1

Nom du morceau ?


La mamie prof de danse...

J'ai connu l'époque ou un accordéoniste amateur venait de temps en temps dans un bistrot. Des ouvrières, copines, se mettaient à danser une valse sans doute pour décider les hommes à les inviter... C'était tout simple, le patron payait la bouffe et un litre de vin au musicien et lui, vedette d'un soir passait une bonne soirée. Pas de contrôle SACEM, ni d'autorisation ministérielle... C'était au début des années 50, rue Bérenger à Malakoff. Quelquefois, c'était les manouches de la Porte de Vanves, des guitaristes virtuoses : les "Mailles", mais là on devait être 2 ou 3 à les écouter...


Marchand de balais

Le marchand de balais.


Tu veux gouter mon gateau

Tu veux goûter mon gâteau ?


sign men at work 02

Commentaires (1)

Galène !!!
  • 1. Galène !!! | 07/04/2016
Bravo Philou c'est super Amitiés

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×