San Jose, Santa Cruz

Recherche de groupes "marimbas".

 

C'est à Vera Cruz en 1997 sur la côte Mexicaine des Caraïbes que j'avais  apprécié le jeu et la qualité musicale des joueurs de marimbas. Leur répertoire, très étendu, contenait des boléros langoureux, des mambos de Perez Prado (Mexicain) et des cha cha chas des années 50. Sur un carton qui passait de mains en mains, près d'une centaine de morceaux étaient proposés. Pour mon anniversaire, Paulette m'avait offert une dizaine de morceaux. ( à quelques francs le morceau..." Et passons la monnaie! " ). J'avais redécouvert, en vrai ! tous les mambos et les chachas  de ma jeunesse. Autour des joueurs, des familles mexicaines  reprenaient les refrains, heureuses, souvent émues aux larmes...Inoubliable!

 

Siboney (Lecuena)  El manicero (Moisés Simons) et El cumbachero (Raphaël Hermanez)


San José (Costa Rica)

350.000 h.

agglomération : 1.500.000 h

21 janvier 2013 . Un taxi nous attend pour nous conduire à l'Hôtel Guest House (49$ la nuit, lit gigantesque (3m de large! !). Myriam, française de St Etienne travaille là depuis 1 an, elle doit sortir du pays dans 15 jours, et va essayer d'obtenir un sursis de 3 mois. On va passer quelques jours dans la capitale située au centre du pays (à 1200m d’altitude avec 25° toute l’année). 


Notre quartier a st jose

Notre quartier près de l'hôtel Guest-House.


 

Mannequin pour ticas

Pour le fun et surtout pour ceux qui connaissent Cuba, les Ticas peuvent rivaliser dans l'opulence des formes généreuses. Même les mannequins devant les boutiques présentent des courbes similaires... Je ne peux préciser... la tablette de Paulette affiche "incorrect".

Par contre, ici sur le plan musical, c'est une énorme déception, à part le "reggaeton" envahissant, la musique latino est complètement absente des trottoirs, des boutiques ou des restaurants de St Jose la capitale.  Entouré par le Mexique à l'ouest par Cuba au nord, la Colombie et le Venezuela au sud, le Costa Rica  reste pour moi un mystère…

Nota :Au Mexique en 68/69, j’ai bénéficié du statut de musicien pro pendant 8 mois, (voir le site www.ecolequiswingue.e-monsite.com  page : Duo Francine et Philou.


La découverte de la ville.

Quartier chinois

En plein centre ville, près de la porte chinoise, nous attendons l'ouverture de la banque. Tout comme à Cuba, des agents de police sont là, à pied, en vélo. Nous sommes contrôlés, un par un, à l'entrée. Avec nos "colones" on se sent de plein pied dans le pays. Visite du musée de l'or précolombien, puis repérage des départs de bus et achat des tickets, bon marché...


St jose

Plaza de las Artes


 Santa Cruz

60.000 habitants

D’après Lonely Planet, cette petite ville, centre folklorique de la région, organise tous les ans à cette époque la Fiesta de Santa Cruz de rodeos. C'est aussi le lieu de résidence d'un groupe de marimba très connu : Los de la Bajura. Allons y !

 

le 21 janvier 2013

Place et balayeur

Tout d'abord, le bus s'arrête devant des barrières, interdiction à tout véhicule d'entrer dans la ville, nous trainons valises et trombone au milieu d'un vacarme étourdissant, ce reggaeton nous poursuit ! Notre hôtel est au milieu des haut-parleurs. Les baraques de fête foraine, chacune d'entre elles emboumboumisées, entourent les arènes en planches... Impossible de subir ce flot de décibels.. Dès le lendemain matin, à 500m, nous trouverons un hôtel  en périphérie de la ville : l'Hôtel Diria, charme désuet mais confortable et calme où des iguanes se baladent dans le parc.


 Coupole

Sans doute y aura t-il des concerts dans ce "parque" ?


Montage puis demontage des arenes

Il a dû falloir 3 jours de travail pour monter cette arène de rodéo, il en faudra encore 3 pour la démonter et empiler toutes les planches dans plusieurs camions.


Marimba a santa cruz

"Donde se toca el groupo Los de la Bajura ?". On nous fait comprendre :"Il vient quelquefois, ils sont en tournée... Toutefois, on nous indique un restaurant, tout droit, en dehors de la ville à 1 km. La terrasse et le restaurant sont vides. Mais, dans un coin git un marimba !! Ah! Je vais au bar : "Quando toca los musicos ?" Deux gars, quittent le comptoir et viennent nous jouer deux cumbias . Après leur avoir payé un coup, on a refait le chemin retour en plein soleil !


 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×