Santiago de Cuba

Logo 50 modifie 2

Santiago de Cuba

(423.000 h)

Voyage 2014

9 février

1 hotel libertad 1

En 2014, seul Cuba Air pouvait nous permettre d'arriver directement à Santiago avec 3 jours compris dans un ancien palace : l'hôtel d'état "Libertad" (à droite). Musique boum boum assurée tous les soirs au bar du rez de chaussée relayée par des fiestas la-haut sur la terrace... Pas pour nous!

 

1 la rue pietonne el rapidoA deux pas de l'hôtel "Libertad" cette rue piétonne descend vers le port.

 

Camerata  Vocal  Musica  Aurea

L au revoir 65 3

Le matin, vers 10h : C’est en descendant une rue vivante encombrée de camions vers le port de Santiago, que l’on entendit une chorale par une fenêtre ouverte. On entre discrètement, on s’assoit et, je suis stupéfait… les larmes… puis des sanglots de bonheur m’envahissent… Hélas, je n'ai pas l'appareil photo/vidéo. On assiste à une répétition. Avec mes quelques phrases d'espagnol, je demande à la chef de chorale quels jours ont lieu les répétitions et si elle accepterait que quelques morceaux (courts) soient enregistrés et mis sur internet. Ils sont heureux : bien sûr qu’ils acceptent!!  On apprendra qu’elle a lieu tous les matins de 9h à midi. Nous y retournerons le lendemain.

Comme nous l’apprendrons plus tard en 2016 de la part d'un guide touristique cubain. Extrait : Daniel Pajan: "-Les professionnels viennent des écoles de musiques, répartis en 3 niveaux, plus le niveau est élevé; meilleure est la paie. Tous les ans, à La Havane, a lieu un concours pour monter d'un niveau. Ces groupes profesionnels sont programmés pour les touristes et les manifestations culturelles... -Et les amateurs, qui sont autodidactes  (comme moi !!) ? -Les Casas de Trovas leur sont réservées et quelquefois les Casas de la Culture quand elles sont disponibles... -Nous, on a constaté que ces amateurs pouvaient vendre leurs CD's de 8 à 10 CUC ce qui est considérable à Cuba, en conséquence, certains petits groupes amateurs doivent être mieux payés que les professionnels même de niveau 3, je pense aux Bandas Municipales... Sourire de Daniel...! "

C’est ce qui explique la jeunesse de cette chorale professionnelle de haut niveau. En fait, tous les groupes que nous verrons sont à la disposition du Service Culturel de chaque ville. Ces groupes sont placés dans tous les endroits touristiques, et il y en a des milliers à Cuba. En fait, tel groupe écouté dans un bar ne sera pas forcément là le lendemain ! Un roulement est certainement établi mais en étroite relation avec l’arrivée des cars ou des paquebots de touristes qui rapportent des devises, ce qui n’est pas sans "couac" quant à la programmation des concerts… J’en reparlerai dans les pages qui suivent.

 

 

1er morceau : Soy serranicas. Second morceau : Ojos garços. Compositions de Uppsala

  

1er morceau : Cochero. *second morceau : La noche. compositions de Gûastavino

 

Le groupe du square 1Réflexe de Pavlov ?. Dès qu'un touriste fait son apparition, les groupes "son" démarrent  sur "Chan chan" (tube mondial de Compay Segundo). Les CD de chacun d'eux sont toujours à portée de main... vendus de 5 à 10 CUC (de 3,5 à 7 euros).  Pour les musiciens c'est un apport considérable car 1 CUC = 25 pesos cubains et le smic est à environ 15 euros/mois (20 à 22CUC) Pour nous... un kg de bananes au marché coûte de 3 à 5 pesos cubains  (Et certainement moins cher pour les cubains!). Faites le calcul...

 

      

Au resto Matamoros" : C'est bon ! Des photos du célèbre Trio Matamoros des années 30 dans lequel a joué Compay... En entendant les accords de "La Bamba", j’ai sorti mon trombone, la chanteuse est un peu déstabilisée, peu habituée aux 2X2, 4x4 ou 8x8. (Pour les non-jazzmen : c’est un jeu qui consiste à improviser à tour de rôle sur 2, 4 ou 8 mesures. Cette "conversation" peut se faire entre tous les membres d’un orchestre, pratique très courante dans les jam’s  à l’époque swing.


4 la banda munisipale de santiago 1

La Banda Municipale de Santiago. Grâce à Fred  Pagano (tp) de St Mathieu de Tréviers  (34),  j’ai pu faire connaissances de Ramon l'un des clarinettes de la Banda Municipale de Santiago. Ramon m'invita le soir même à l'une de leur répétition. Après la répète, Ramon nous a demandé (à mon trombone et moi) si l'on voulait se joindre à quelques musiciens/chanteurs pour animer un marché de bibelots /souvenirs situé près du port. Un paquebot  de  touristes était attendu… On a bien joué ... mais que pour les artisans ! L’agence touristique avait du changé son programme !!! A la répète, on apprend également que la Banda va jouer le lendemain pour la fête des amoureux sur la grande place Céspedes.Venus en avance, on constate que les employés municipaux ont déjà installé chaises et gros matériel. Une douzaine de couples de mariés en tenues de cérémonie sont déjà arrivés, entourés par la foule. A Cuba nous verrons que les rencontres musicales se sont toujours faites par hasard ... et plusieurs fois par jour! Et, tous les jours de la semaine !!

7 les cuivres


Direction et arrangements : Ernesto Burgos.

9 le chef de la banda 1

Le chef Ernesto Burgos et le jeune alto extraordinaire (à gauche) que l'on peut écouter dans les vidéos "Santiago 2016"


La St valentin, une occasion de faire la fête

11 les maries 1Et le dernier couple,  fortement applaudit,  pour annoncer la fin de la cérémonie...

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×