Santiago de Cuba

Logo 50 modifie 2

 

Santiago de Cuba

  (13 vidéos)

10 février 2016

Le matin a la casa 1

Le matin dans notre casa...


Notre rue a droite la salle des fameuses repetitions 1

Notre rue, à droite : la salle où ont lieu les fameuses répétitions de "Camera Vocal Musica Aurea"


Camerata Vocal Musica Aurea

Cette salle fait partie  du centre culturel de l'Alliance Française, nous sommes retournés écouter la magnifique chorale Camerata Vocal Musica Aurea toujours dirigée par Delvis Sanchez Saorez. Retrouvailles émotives et chaleureuses mais seules les sopranos étaient en répétition. On peut observer leurs exercices pour travailler la justesse entre 2 notes conjointes. Quelques chanteuses étaient déjà là en 2014. (écouter les enregistrements de l'autre voyage)


Musée Ambiente historico Diego Velazquez

Le musee historico 1

Près de la place du Park Cespedes le Muséo de Ambiente historico Diego Velazquez. Maison construite à la renaissance.


Après la visite de ce magnifique musée (entrée : 0,9 euros), un quartet de chanteuses nous attend dans le patio de cette ancienne demeure d'un conquistator venu avec Christophe Colomb...


11 février 2016

Un orgue de barbarie à la cubaine

En remontant sur le boulevard qui descend au port, au Parque Ajedrez, on tombe  sur un orgue de Barbarie accompagné par 4 percus ! Pour avoir souvent joué du tuba avec des orgues, le tourneur de manivelle devait être rigoureusement régulier afin d'avoir un tempo parfait dans l'emission des chansons. Les cubains, pas si bêtes ont résolu ce problème en ajoutant un moteur ! Et, ça déménage aux percus !! Ecoutez ça si c'est chou-è -tte... c'est la plus bath des rumbas !


Le même soir :

La banda Municipale de Santiago

Dirigée par Esnesto Burgos Osorio : la Banda Municipale de Santiago est ici dans la rue, près de la Casa de la Trova . L'un des musiciens auquel j'avais remis le matin même un CD du Real book, nous avait annoncé le lieu du concert : Le Parque Cespedes. On se pointe à l'heure dite : pas de trace de Big Band qui s'installe. Seul, un sax alto, comme nous, attendait... Enfin un musicien est venu nous prévenir que le lieu du concert avait changé!  C'est l'un des charmes de Cuba. Depuis notre voyage de 2014, c'est toujours au hasard des ballades que l'on a rencontré des orchestres !!


Comparsa


Son de la Loma


Pare cochero


A propos des solistes (improvisateurs) : Comme je l'avais déjà remarqué en 2014, dans toutes les répétitions et concerts auxquels nous avons pus assister, j'ai pu constater que les improvisateurs n'étaient pas plus nombreux à Cuba qu'en France : dans une banda de 4O ou 50 musiciens : 1 trombone, 1 sax et un trompette sont habilités à faire des solos et, c'est toujours la grande classe ! A ce sujet, à "L'école qui swingue"  j'ai toujours pensé que l'on apprenait pas à improviser!  Apprend-t-on à l'école à devenir poète ?


"Guitarras y Trovadores"

 

La Banda Municipal de Santiago vient de jouer 4 morceaux, ils doivent laisser la place aux danseurs et au groupe suivant. Ce groupe "Guitarras y Trovadores" donne la part belle au chanteur de pregons. A ses 4 mesures de paroles improvisées répond le coro (chœur) sur 4 mesures également. Puis le trompette intervient également par 4 groupes de 4 mesures d'impros (parties "mambo"). Notez bien l'ordre des interventions... Fascinant cette musique, cette coordination vivante et spontanée d'un peuple qui sait vivre le présent !


 

12 février 2016

Un cargo 1

Un cargo vient d'amarrer.


Dans nos précédents voyages, il était déconseillé de s'y promener, cette fois, une partie du port de Santiago a été complètement aménagée.


 

Après notre balade sur le port, nous sommes décidés à retourner voir la cérémonie "Tumba Francesa". Cette vue du "Boulevard" qui descend au port est tournée d'un paladar (restaurant privé...) "La Terrasa"


La Caridad de Oriente

Malgré les indications du Routard, on s'était déjà cassé le nez une 1ière fois, en 2014, sur la porte d'une salle fermée où devait avoir lieu une représentation de la Tumba francesa, et bien, on a récidivé en 2016 ! En compagnie d'un charmant québecois, déçu lui aussi, on a demandé aux voisins "Quando?-Quizas manana" sans conviction, le lendemain on est revenu.

A la suite d'une rébellion d'esclaves, en 1791, Toussaint Louverture prend la tête de cette révolte Haïtienne et chasse les colonisateurs espagnols. Après le rétablissement de l'esclavage par Napoléon, les planteurs de café français prennent peur et s'enfuient à Cuba dans la région de Santiago . Ils apportent leurs traditions du 18 siècle : menuets et rigodons (rigodons que j'avais déjà retrouvés au Québec en 69 !) mais ici, à Cuba, ils étaient accompagnés par les "tambours" africains de leurs ancètres.. Musiciens et danseurs nous ont fait le spectacle pour 3 CUC's ! Nous n'étions que trois touristes.


13 février 2016

Quarteto Cuerda

A l'occasion d'un vernissage (repéré par Paulette!), on est tombé sur un tout autre répertoire, celui de ce trio appelé  "Quarteto Cuerda" C'est une œuvre du compositeur cubain : José White de 1856. Avec des arcades et une voute de plus de 5 m de haut, la réverbération est forte et les parties rapides du morceau se mélangent un peu...mais quel contraste avec l'ambiance grouillante des rues de Santiago !


La calle Heredia, proche du Parc Cespedes, à Santiago de Cuba avec sa Casa de la Trova sur la gauche. Dans cette rue jouait avant hier soir la fameuse Banda Municipal de Santiago, quel pied ce soir là ! Et puis, dans un recoin, un duo inhabituel : l'un des musiciens siffle même des thèmes New-Orléans !!  C'est quand même pas banal cette diversité de musiques rencontrées au hasard, en si peu de temps, à Santiago!


Statue de matamoros

Statue de Matamoros célèbre compositeur de "son" et leader de conjunto (trio ou quartet chantant) à partir des années 20.


 

Du balcon de l'hôtel Casa Grandasign men at work 02

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×