Bayamo

Logo 50 modifie 2

Bayamo

148.000 habitants

 

24 février 2014

1 place cespedes 1La place "Cespédes" (Héros de la 1ière guerre d'indépendance)


2 les gamines en folie 1On s'éclate !


3 la classe et maitresse 1Place de la révolution. (Place Cespedes)


4 ecole cespedes 1Midi l'heure de la cantine, sur la même place... où l'on peut manger des énormes glaces ...


5 la banda muni 1A Bayamo, comme partout à Cuba, les répétitions des Banda Municipal, ont lieu tous les matins. Du centre ville, un employé d'Infotur  nous a accompagné à pied, le long du Rio Bayamo, puis, dans un petite rue nous a indiqué un vieux portail : attendez là, ils vont arriver  vers 10h. Un quart d'heure plus tard, une cinquantaine d'instrumentistes attendaient dans la rue. Ce qui m'a surpris, c'est cette bonne ambiance de copains. Au fur et à mesure qu'ils arrivaient, je remarquais que la plupart des cuivres étaient dans des housses neuves Thomann... saxs ténors, barytons, tubas, et puis, 4 violoncelles, des bassons neufs...Tous ces instruments hors de prix en France !  J'apprendrais que tous ces instruments appartiennent à l'état, également, en 2016 à Baracoa, que tous ces musiciens sont allés en écoles de musiques (gratuites), et sont fonctionnaires aux services de la Culture et du Tourisme... On est très loin du système des intermittents !!


 

 

Sortis prendre le frais au "Parque Cespedès" à deux pas de notre "casa particular", on assiste à l'échauffement d'un cours de "danse folklorique"  sous la direction d' Albert Maceo : professeur à la Casa de la Culture.  On est stupéfait de la jeunesse des élèves danseurs et  des  percussionnistes de la Santéria.  


 

Un quart d'heure plus tard, le professeur, enseigne à ses élèves les mouvements relatifs à la pulsation "guaguanco". Sur ce rythme 6/8 utilisé lors des cérémonies religieuses de la "Santéria", le découpage ternaire et binaire permet un jonglage aux multiples combinaisons. Bravo à ces jeunes percus et leurs chanteurs : ça déménage... Ils s'appellent :"Wewilere Grupo". Ces pulsations,  proches des battements du cœur  peuvent provoquer un état de "transe". On retrouve ces pratiques au Nord-est du Brésil dans le "Condomblé", en Haïti dans le "Vaudou" et même sur les gamelans à Bali dans les cérémonies sacrées... dans la danse du feu notamment...

Dans un tout autre but, celui d'acquérir une  indépendance gestuelle, préalable à la mise en place des musiques populaires, j'ai utilisé une partie de ces découpages rythmiques dans ma méthode "L'Ecole qui swingue". En effet beaucoup de chansons folkloriques utilisent le 6/8 notamment mis en valeur par l'ami Hugues Auffray  (Salut à toi !)

En savoir plus sur le site de l'EQS : http://www.ecolequiswingue.e-monsite.com   Lien en haut à gauche dans l'accueil.

 


6 les retraites 1En allant à la gare routière...


7 la rue pietone 1Le centre ville.


8 les mamis au repos 1Les mamies ...


9 superbe perspective 1 On découvrira en 2016 que plusieurs villes ont leur "boulevard" dans ce style mais, beaucoup plus animés .


10 adorable gamine 1Place Cespedes. Ne pas manquer de déguster les différentes glaces à quelques pesos. Il y a la queue tous les jours pour payer sa commande avant de pouvoir entrer dans l'enclos. Ensuite, on attend qu'une petite table soit libre ! C'est toute l'organisation à la cubaine pour vous servir ! Délicieuses...


 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×